La Commune II, exposition commune : imaginez, créez, sur le thème du confinement …

Bonjour tout l’monde!
Il y a cinq ans, nous avions organisé une expo collective, LA COMMUNE.
L’idée était de rassembler un maximum de photographies ayant un rapport avec les cinq ports de Lorient.
Plus de 500 photos, archives, photos de famille, photos artistiques … d’hier à aujourd’hui ont été exposées au Lieu Noir durant un mois. Le vernissage, collectif forcément, fut un super moment.
Aujourd’hui, confinement oblige, on cogite et les idées fusent.
Après concertation entre moi et moi, confinement oblige aussi, nous vous proposons de participer à LA COMMUNE 2, avec le thème si bien trouvé (je vous entends d’ici : Mais où vont-ils chercher tout ça ?) LE CONFINEMENT.
Thème un peu étriqué, sans grand horizon, peu enclin à l’évasion, j’en conviens !
Du coup, pour compenser, nous élargissons les modes d’expression :
ÉCRIVEZ, COMPOSEZ, CHANTEZ, SLAMEZ, RACONTEZ, DANSEZ, JOUEZ, MIMEZ, PHOTOGRAPHIEZ, DESSINEZ, PEIGNEZ, SLUPTEZ, COLLEZ, BARBOUILLEZ, COUSEZ, TRICOTEZ, TISSEZ, MODELEZ…
CRÉEZ !
Les dates de l’exposition commune qui en résultera sont un peu floues pour l’instant mais sans doute serons nous tous au jus en même temps et pourrons enfin éteindre radio, télé, ordi et se rendre au LIEU NOIR LIEU JAUNE pour déposer nos œuvres confinées qui ne demanderont qu’à prendre l’air elles aussi, sans dérogation obligatoire.
Comme tout évènement proposé par l’association, tout objet ou discours portant un propos discriminatoire ou raciste sera exclu immédiatement, et par les temps qui courent, il faut mieux le préciser. 🙂
Et comme c’est bien parti pour durer, une fois la pelouse tondue dix fois, les cheveux coupés tous les 4 jours, le programme fitness abandonné avant l’explosion des abdos, les poubelles qui perdent leurs roues à force d’être sorties, entre deux films et dix mots fléchés, vous trouverez bien un petit moment pour participer, non?
En tout cas, ce serait vraiment chouette et une belle façon de se retrouver quand nous chanterons le temps des cerises.
En attendant de refaire du bruit rue Florian LAPORTE, on ferme la nôtre mais avons hâte de l’ouvrir pour vous tous.
Amicalement
Catherine
PS: je poste ce courrier sur facebook également. Profitons! ÇA,ON PEUT LE PARTAGER SANS RISQUE 🙂

Sharing is caring!